Mes Reveries Poètiques

Mes Reveries Poètiques

Articles



A-Mentions Légales

Observations utiles


B-Les Pensées du Roseau - (receuil de1984)

Poste face

Chapitre 13: Rêves réalistes

Chapitre 12: Pensées incapables

Chapitre 11: Pensées d'avenir

Chapitre 10: Pensées de joie

Chapitre 9: Pensées astronomiques

Chapitre 8: Pensée d'hermite

Chapitre 7: Pensées amoureuses

Chapitre 6: Pensée sur Pensée dévoilée

Chapitre 5: Pensées de Vacances

Chapitre 4: Pensée de Nuit

Chapitre 3: Pensée de mon espoir

Chapitre 2: Pensée Approfondie

Châpitre 1 : Pensées Routières


D-Mes Merveilles

Le Roi Berger

Quel tradiment !

Néant

Le jour le plus long

Le soldat humain

L'accident

Courrier partisan

Le bien du mal

Messagers divins

Soeurs d'hiver

Ma terre chaude

Mélodie

La Berceuse

Tristesse Immense

Pour Papa

A Maman

La Pucelle de France

Lettre non lue

Britanie

Amicalement notre

Pourquoi ?

Charmante Aphrodite

Mon adieu

Amour caché

Anges des Cieux


Tristesse

Pleurs

Combien De Temps Vais-JeTenir ?

Dehors Le Froid Est Intense

Tristesse

Prières

Solitude, I

Solitude


Contestation

Liberté, Egalité, Fraternité

Assez

Dans Le Lointain

Regarde Le Monde En Face

La Haine SDe Vos Coutumes

Basta !

Au Loin Des Cris De Haine:

Rien...

Peur

Moments de solitude

Le Philosophe

Lettre du front

Paris, place Royal, le 12 mai 1839

En souvenir de ces instants passés

Le temps n'arrange rien à l'affaire

Il y a Des Différences


Nature et Traditions

Joyeux Anniversaire

La Forêt


Spleen

Un Etat de Stress

Mes Années de Jeunesse

Mes pleurs

Nocturne IV

Nocturne III

Nocturne II

Nocturne I

Manifestation interieure

Dans ce monde tout m’ennuie

Dans ce monde cruel et inhumain


Le Jour ou elle s'arrêtera...

Pour une fois

Sans Regrets

Une De Perdue

Seul Mais Entouré

La Vie Militaire du Début

La Belle Europe

Le Temps se Déplace

Toi Mon Amour

Le Désir Caché

Le Roi

Image de Russie

Départ

L'Attentat

Des amis, là-bas

Les Discordances

Cet Homme, Animal Hors du Commun

Mes Amies de Toujours

Je Veux Naître Libre

Quand Tu As Quinze Ans

Présage

Châpitre Premier

La Nuit de Peur

Le Planeur du Sphinx

La Liberté

La Vie


Poésies pour les gosses que nous étions

Viva Britanie

A Bourvil

Vous

Il y a quelques temps

Maintenant

Le Voyage



Étrange sentiment de solitude

Faiblesse

Au Loin Des Cris De Douleur

Fragments

Fragments

Les larmes (auteur inconnu)

Combien de Temps Avant l' Usure ?

Je ne sais pas quel chemin prend la France ?

A Nina

Voeux pour la nouvelle année

Provisoire du 18/05/09

Provisoire du 20/12/09

Ses fonctions

On lui tire dessus

Au marché

Retour à l'appartement

Deuxième lettre

Le deces apparent de son oncle

Septembre

Entretien

Discution animé

Dans l'appartement

Etrange lettre

Reverie et songes

Il y a quelques temps...

Commentaire footbalistique

La forêt

Dans ce monde cruel et inhumain

Dans ce monde tout m'ennuie

Pensées intimes

Noel, comment ne pas oublier !

Ballade en forêt

Dépourvue de volonté humaine

Depuis l'aube de ma vie

Sollitude

Les larmes que j'ai versé

Notre monde est le leur

Humaine hypocrisie

Manifestations

Manifestations interieures

"...Celui qui écrit est essentiellement un homme qui parle pour tous ceux qui sont sans voix" V. KIBALTCHICHK, Paris 1976

Le philosophe patriote